La dompteuse de pierres

Les Studios de Paris sont heureux de présenter le dernier manifesto créatif de la sculptrice Mechthild Kalisky, intitulé « L’immatériel à travers le matériel ». L’exposition comprend des objets et images détachés de leur contexte quotidien mettant ainsi en question leur statut et signification présumés. En investiguant des thèmes comme l’identité, l’histoire, la soif de vivre, l’exposition défie l’approche classique envers la sculpture en remettant en scène des œuvres d’art détournées qui créent des réalités nouvelles.

Eva Léandre et l’équipe des Studios de Paris ont le plaisir de vous inviter à l’exposition de Mechthild Kalisky, Sculpteur. Du 21 mars 2013 au 21 mai 2013 à notre galerie au 2 rue Androuet, 75018 Paris. Vernissage le 21 mars 2013 de 18 heures à 21 heures.

Eva Léandre et l’équipe des Studios de Paris ont le plaisir de vous inviter à l’exposition de Mechthild Kalisky, Sculpteur. Du 21 mars 2013 au 21 mai 2013 à notre galerie au 2 rue Androuet, 75018 Paris. Vernissage le 21 mars 2013 de 18 heures à 21 heures.

Frappée par la qualité expressionniste de la collection intitulée : « Le bruit que font les morts quand ils se retournent dans leur tombe » (qui investit un sujet universel mais rarement traité avec une interprétation aussi forte et graphique de « la vie entre deux vies »), Eva Léandre, directrice des Studios de Paris et de leur galerie d’art explique pourquoi elle a choisi le monde de Mechthild Kalisky :

« Tout d’abord parce que Mechthild est une femme dont émanent une légèreté et une délicatesse telles que se trouver dans son espace est comme un bol de poésie, un répit du monde tel que nous le connaissons.

« J’aime l’élégance et la qualité onirique de ses sculptures et installations en marbre et en granite qui semblent défier la gravité et dématérialiser la pierre même qui les constitue.

« La vocation de notre galerie est de reconnecter Montmartre avec sa tradition d’art contemporain majeur. »

Née à Leipzig en Allemagne mais devenue française depuis longtemps, Kalisky a étudié aux Académies des Beaux Arts, de Bruxelles, Munich et Berlin avant de s’installer à Paris. Elle a fait de nombreuses expositions en France et en Europe.

L’artiste travaille essentiellement la pierre, le marbre et le granit et pourtant ce qu’elle montre ici en-dehors d’un grand Bas-relief en marbre de Carrare, ce sont des sérigraphies sur marbre (à partir de photographies) et des chemises en feuille de plomb…travail sans ciseau donc !

Mechthild Kalisky (on the right) during an exhibition

Les sérigraphies sur de minces écrans de marbre de Carrare font partie d’une installation avec bande sonore,-hélas impossible à installer ici: “le bruit que font les morts en se retournant dans leur tombe.”

The

On y découvre les fragments de corps d’hommes portant de lourds fardeaux sur la nuque, leur vêtement collé à la peau en sueur et des torses de femmes relevant leurs seins comme le poids de leur féminité.

The lead shirts and the silkscreens to be shown in Les Studios' exhibition

Ces images inspirées des photos de Salgado, de ces mineurs escaladant des cratères chargés de sacs de terre, rappellent la friabilité de nos corps.

Pourtant, ces stèles ne sont aucunement morbides! Notre corps n’est-il pas lui même le vêtement usé qu’il nous faut quitter un jour et dont les particules se mettent en mouvement sous quelque forme que ce soit ?

Pourquoi ne pas entendre un bruissement dans un cimetière?

Les chemises en feuille de plomb exposées, gardent, elles aussi, l’empreinte du corps. Elles rappellent le sens que la chemise a toujours revêtue : le tronc, le coeur couvert (par la chemise rouge des Garibaldiens, la noire des Fascistes, la brune des Nazis !) Le Plomb, lui, ne laissera pas passer les rayons néfastes… le plomb, c’est le ‘vil métal’ du Moyen-Age aussi, à côté de l’argent et de l’or.

The lead shirts

The lead shirts

Certains croient que notre âme va s’envoler, laissant la corps là-bas comme un vieux vêtement…d’autres pensent que notre esprit est l’habitant de chaque nano-particule, que l’âme n’existe pas! Des balivernes tout à fait !

Vous pourriez aussi bien croire que vous allez un jour vous retourner dans votre tombe !

Visitez son site: http://mechthild.kalisky./free.fr

Advertisements